Recette de crème solaire maison naturelle

Je partage aujourd’hui ma recette de crème solaire naturelle et respectueuse de notre santé et de l’environnement 🌍🌱💕 une alternative économique aux crèmes solaires classiques dont les composés chimiques sont nocifs pour les océans…

cof

Avant de commencer, on lit les précautions d’emploi, hygiène et sécurité!! On stérilise tout son matériel et son plan de travail, on se lave les mains, et on vérifie qu’on n’est allergique à aucun des ingrédients. Par mesure de précaution, on fait bien attention de vérifier les allergies en appliquant un peu de crème dans le pli du coude 48h au moins avant de s’en tartiner plein le corps!! On ne sait jamais !

Pour 100g de cette crème, j’ai mis:

Dans un premier bol au bain marie:
15.3g d’huile végétale de Karanja bio
4.14g d’huile végétale de coco bio
6.04g d’huile végétale de Buriti bio
6g d’émulsifiant Olivem 1000

Dans un second bol:
68,8g d’eau hydrolat fleurs d’oranger bio

J’ai fait chauffer les deux bols au bain marie.
À 70 degrés, (la cire est totalement fondue dans les huiles), je les sors du bain marie, et verse l’hydrolat dans les huiles et la cire fondue. Je mélange au mini fouet jusqu’à ce que la crème s’épaississe et s’homogénéise.
Je place ensuite le bol dans un fond d’eau froide tout en continuant de mélanger énergiquement pendant quelques minutes afin d’obtenir une texture bien lisse.

Ensuite j’ajoute:
15g d’oxyde de zinc (attention à bien l’écraser au pilon mortier pour l’affiner, afin de limiter les grumeaux !!!)
Puis:
15 gouttes de fragrance naturelle coco (facultatif)
16 gouttes de Cosgard (0.6g)

Je mélange bien et verse le tout dans mon flacon ou pot de récupération de 100ml stérilisé, et c’est prêt !

La crème conserve jusqu’à 3 mois dans des conditions optimales d’hygiène et à l’abri de la chaleur et de la lumière.

Les huiles végétales de karanja et de germe de blé sont un indice de protection de 20.
Attention, le karanja peut être mal toléré par les peaux sensibles et provoquer des allergies. On fait bien attention de vérifier les allergies en appliquant un peu de crème dans le pli du coude 48h au moins avant de s’en tartiner, et on peut remplacer le karanja par le germe de blé, ou faire un mélange des deux.

L’oxyde de zinc sert de barrière mécanique aux UVb sans nanoparticules, et sans nocivité pour la peau et la planète. J’en met 15% pour un indice 15 (20% pour un indice 20 etc). On dit qu’un indice FPS 15 bloque 93%des UVb, un indice 30 en bloque 97%, un indice 50 en bloque 98%…

L’huile végétale de buriti, aux propriétés anti radicalaires et nourrissantes, va lutter contre le vieillissement prématuré et donner une couleur orangée à la crème qui va compenser la blancheur de l’oxyde de zinc et éviter l’effet pâte blanche à l’application.
L’huile végétale de coco bio est réparatrice et nourrissante, et avec la fragrance naturelle coco, j’adore 💕
L’hydrolat de fleurs d’oranger sent divinement bon, et à des propriétés régénérantes. On peut mettre de l’eau à la place ou un autre hydrolat bio.
Le cosgard sert de conservateur à 0.6% nécessaire pour faire durer la crème plus de 15 jours en cas de phase aqueuse, ici l’hydrolat de fleurs d’oranger. Pour faire durer la crème plus longtemps, pensez à la mettre dans la glacière ou le sac isotherme sur la plage! Les microbes vont adorer la chaleur, alors on ne leur fait pas ce plaisir.
Attention on évite de s’exposer au soleil 🌞🏖️, surtout entre 11h et 16h, on protège son capital santé et jeunesse au max! 💋

Si vous ne maîtrisez pas la technique de l’émulsion pour la crème, je vous explique tout lors nos ateliers de fabrication de cosmétiques naturels et bio pour en connaître toutes les astuces! Laissez moi un message sur isispujaut@gmail.com 💞

Mentions légales :Les opinions et recettes affichées sur les pages de l’association Isis n’engagent en rien notre responsabilité quant à l’utilisation que vous en faites. Les idées de recettes de cosmétique « maison » fournies dans nos documentations sont des exemples d’illustration de l’utilisation des ingrédients afin de servir de base pour l’apprentissage d’un savoir-faire, de la mise en œuvre des actifs et des techniques de réalisation des cosmétiques maison ; ces exemples ne sauraient en aucun cas engager notre responsabilité. Ce sont des œuvres originales protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées à un but commercial, sauf accord particulier et restrictif. IMPORTANT : Notre but étant l’information et l’apprentissage, les produits réalisés lors des ateliers ont pour objectif d’apprendre aux élèves un savoir-faire, la mise en œuvre des actifs et les techniques de réalisation des cosmétiques maison. Nos ateliers n’ont pas comme but de fournir des produits cosmétiques pour une utilisation personnelle ultérieure, compte tenu du fait que tout produit cosmétique doit suivre toute une procédure de mise sur le marché (règlement Européen de 2009).

Publicités