La saponification à froid ou comment faire son savon soi-même

 

Le principe de la saponification à froid

La saponification à froid est un procédé chimique simple entre un corps gras: une huile végétale ou un beurre végétal, ainsi qu’une base: la soude. Pour les savons solides, il s’agit de soude généralement, sous forme solide ou déjà diluée dans l’eau, la lessive de soude, un ingrédient caustique à utiliser avec beaucoup de précaution.

La base forte va permettre au corps gras de se transformer en savon. Ainsi le produit fini ne contiendra plus aucune trace de soude.

Le savon saponifié à froid et ses bienfaits

D’une manière générale, un savon saponifié à froid a de grands avantages sur les savons industriels. D’une part les ingrédients utilisés sont simples, quand certains savons de la grande distribution comportent des ingrédients parfois peu recommandables. On y trouve souvent des parfums de synthèse, des conservateurs qui peuvent poser problème et même de la graisse animale.

D’autre part, contrairement aux savons produits industriellement et dont le procédé de chauffe élimine la plupart des bienfaits que l’on attend d’un savon, les savons saponifiés à froid gardent leurs propriétés. La première d’entre elles étant l’hydratation, grâce à la glycérine qui émerge du procédé de saponification. Ou encore des vitamines excellentes pour la peau, A et E, anti-oxydantes et protectrices.

Les savons saponifiés à froid apportent à l’épiderme beaucoup de bénéfices et conviennent même aux peaux sensibles ou atopiques et sujettes aux allergies. Cependant, s’ils conviennent au corps, ils peuvent être asséchants sur certains visages.

La saponification à froid, ou SAF, est une méthode douce et lente qui préserve toutes les propriétés des ingrédients utilisés.
Cette méthode est de moins en moins utilisée car pour fabriquer des savons en grande quantité, les industriels favorisent les procédés à chaud qui consistent à chauffer la pâte à savon pour accélérer la réaction de saponification et donc produire plus vite.

La saponification à froid dans le commerce

Les savons saponifiés à froid sont très recherchés et sont indiqués comme tels. Néanmoins, il n’existe pas de label officiel qui fasse foi, hormis un logo non obligatoire de plus en plus répandu : « SAF » (savon saponifié à froid). Il existe des mentions du type « slow cosmétique » ou bio qui peuvent également vous orienter.

Fabriqués par de petits producteurs de savons ou par des entreprises de cosmétiques éco-responsables, ils sont réalisés en plus ou moins grande quantité, mais avec les mêmes ingrédients de base et sur le même principe.

Comment faire soi-même du savon avec la saponification à froid ?

Fabriquer son propre savon, comme beaucoup d’autres produits, ne s’improvise pas et nécessite de nombreuses précautions d’emploi et un respect strict des règles de sécurité. La soude caustique, ne pas confondre avec le bicarbonate de soude ou les cristaux de soude, est un produit chimique dont la manipulation est dangereuse.

Il s’agit d’un processus lent, qui nécessite un calcul précis du taux de soude par rapport à la quantité de corps gras, jusqu’à la totale dissolution de la base forte. Il est très important de bien calculer et de bien doser la soude, sinon vous risquez des brûlures à l’utilisation de votre savon! De plus, un séchage de 4 semaines au minimum et un test contrôle pH est obligatoire pour que l’utilisation du savon soit optimale.

Dans tous les cas, orientez-vous vers des recettes précises et reportez-vous à des tableaux de calcul pour éviter tout problème!

Voici un article très complet et très bien détaillé sur la saponification à froid maison:

https://biotenaturelle.fr/beaute/faire-son-savon-soi-meme-saponification-a-froid/

et la recette pour un savon gras surdoux en surgraissage à 8%:

Pour les huiles végétales: 420 g d’huile d’olive bio et 180g d’huile de coco bio

Pour la soude: 271g de lessive de soude à 30.5% (à recalculer)

Avant toute chose, notez que la saponification à froid est une méthode de fabrication de savon très technique ; il faut donc en connaître les bases avant de se lancer dans une recette. Si vous n’êtes pas déjà calés sur le sujet, vous pouvez participer à nos ateliers sur la saponification à froid, dès le mois de janvier.

Le savon de Marseille et le savon d’Alep

Les véritables savons de Marseille et savons d’Alep sont des savons naturels à base eux aussi d’huiles végétales. Cependant, l’un comme l’autre nécessitent une préparation chauffée, ce qui les distingue par définition de la saponification à froid.

Le savon de Marseille traditionnel est cuit pendant 10 jours à 120°C, ce qui le distingue de la saponification à froid qui ne nécessite aucune chauffe.. Pour le savon d’Alep c’est l’huile d’olive seule qui est d’abord chauffée pendant plusieurs jours, avant d’ajouter de l’huile de baies de laurier.

Nous préparons un atelier spécial Saponification A Froid, seriez-vous intéressé pour y participer? Contactez nous ici: isispujaut@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s