L’huile sèche pailletée 100% naturelle

Pour réaliser l’huile pailletée, il faut :

  • Un flacon de 50 ml
  • 20 ml d’huile végétale de sésame bio

L’huile de sésame est une huile de base, qui permettra de diluer les autres ingrédients entre eux. Elle n’a pas d’odeur et est assez sèche, ce qui permettra la bonne pénétration de l’huile pailletée. Elle est également enrichie en vitamine E et très antioxydante.

  •  1 cuillère à café d’huile végétale de coco bio fondue

Nourrissante et assouplissante, l‘huile de coco apaisera et préparera votre peau au bronzage.

  • 20 ml de macérât huileux de carotte bio

Le macérât huileux de carotte est un anti-oxydant, un anti-âge, mais également un auto-bronzant naturel. Il active la présence de mélanine et permet de préparer au soleil et d’uniformiser le teint.

  • 1 cuillère à café de Squalane végétal

Puissant émollient, le squalane végétal assouplit et adoucit la peau. Il est souvent utilisé dans la cosmétique car il est proche du sébum humain et pénètre ainsi facilement. Tout comme l’huile de coco, le squalane végétal viendra hydrater la peau, un peu sèche lors de l’été.

  • 30 gouttes de fragrances « Fleurs Solaires » sur joli’essence.com
  •  1,5 g de mica couleur or ou couleur bronze
  • 4 gouttes de Vitamine E (pour éviter le rancissement)

Prenez soin de bien désinfecter votre plan de travail et les ustensiles nécessaires à la fabrication de votre huile.

Vous mélangez tous ces ingrédients dans l’ordre,  voilà une belle huile pailletée pour l’été!

N’oubliez pas également d’effectuer le test préalable de tolérance cutanée dans le pli du coude et attendez 48H. Cela permet de vérifier qu’aucune allergie n’apparaît. Vous conserverez votre huile environ 6 mois, à l’abri de la chaleur et de la lumière ! Une recette simple à réaliser, et économique pour un maxi effet et une composition VRAIMENT naturelle !  Rendez-vous 1292 chemin de l’étang perdu à Pujaut, pour découvrir nos ateliers et réaliser vos cosmétiques maison  !

 –
Les huiles essentielles sont des concentrés d’actifs très puissants. Il convient de les employer avec précaution. De manière générale, les huiles essentielles sont déconseillées chez les femmes enceintes et allaitantes, les enfants, les épileptiques, les asthmatiques, les personnes présentant un cancer-hormonodépendant et les personnes dont l’état de santé est jugé fragile.
Ces recettes sont données à titre indicatif. L’association Isis ne peut être tenue pour responsable des dommages de toute nature, matériels ou corporels, qui pourraient résulter de la réalisation de ces recettes.
Publicités